Fête de la Bretagne 2015

Paris mairie du 15ème arr.
Vidéo: Cliquez.jpg

21 22 MAI fête de la Bretagne
 
affiche.jpg

Patrimoine-ParisBreton.org
Une présentation des lieux, des personnalités, et de l'histoire bretonne de l'Ile de France.

Presse bretonne

letelegramme_logo_ME.jpgOuest_france_logo.jpg Bretons_logo_ME.jpgABPtriskellogobleu200.png tregor.pngPresse_darmor_logo_ME.jpg

TOURISME EN BRETAGNE

Tourisme_Bretagne_Logo.jpg

FansdeBretagne_Logo2012_FR_Base.jpg MODIF.jpg

Savourez_la_Bretagne_bandeau.jpg

CINEMA
Actualité du cinéma en Bretagne
FEB-100-logo.jpg

Cinematheque_de_BZH_Logo_web.jpg
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Bienvenue sur Paris Breton

 
Les 12 dernières nouvelles

École des filles


 
Rencontre avec Hédi Kaddour

Rencontre avec Hédi Kaddour

28.08.2016

Été des 13 Dimanches

« Les Prépondérants »

 La rencontre a lieu ce dimanche 28 août et l'atelier le samedi 27 août -

Rencontre le 28 août à 15h

Au printemps 1922, des Américains d'Hollywood viennent tourner un film à Nahbès, une petite ville du Maghreb. Ce choc de modernité avive les conflits entre notables traditionnels, colons français et jeunes nationalistes épris d'indépendance. 

Raouf, Rania, Kathryn, Neil, Gabrielle, David, Ganthier et d'autres se trouvent alors pris dans les tourbillons d'un univers à plusieurs langues, plusieurs cultures, plusieurs pouvoirs. Certains d'entre eux font aussi le voyage vers Paris et Berlin, vers de vieux pays qui recommencent à se déchirer sous leurs yeux. Ils tentent tous d'inventer leur vie, s'adaptent ou se révoltent. Il leur arrive de s'aimer. 

De la Californie à l'Europe en passant par l'Afrique du Nord, Les Prépondérants nous entraînent dans la grande agitation des années 1920. Les mondes entrent en collision, les êtres s'affrontent, se désirent, se pourchassent, changent. L'écriture alerte et précise d'Hédi Kaddour serre au plus près ces vies et ces destins.

Hédi Kaddour est l'auteur de deux romans primés et salués par la critique, Waltenberg (Gallimard, 2005) et Savoir-vivre (Gallimard, 2010). Puis, il reçoit le Grand Prix du roman de l'Académie française ainsi que les prix Jean-Freustié et Valéry Larbaud pour son troisième roman, Les Prépondérants (Gallimard, 2015)Il est professeur de littérature et il anime des ateliers d'écriture de la NRF. Aussi bien romancier que poète, il est rédacteur en chef adjoint de la revue, Po&sie.

... / ... Lire la suite


Rencontre avec Hédi Kaddour

 
Atelier d'écriture : la main à la plume
 
Samedi 27 août à 15 h
 
Hédi Kaddour
 

Nombre de places limité - Réservation indispensable

 

Comment écrire des récits qui se tiennent et tiennent leur lecteur ? Il n’y a qu’un moyen : partir à l’aventure. Les phrases sont des aventures disait Flaubert. On en écrira beaucoup dans cet atelier. Écrire, réécrire, reprendre ce qui ne va pas (idées reçues, mots clichés, scènes qu’on devine trop bien). Et dans cette reprise de ce qui ne va pas, quelque chose se met à aller. On se prend à inventer.

Il y a un risque dans tout cela : que l’atelier, le scrupule que transmet l’atelier, n’en vienne à casser l’élan. C’est tout l’art de ce genre de réunion où chacun vient exposer ce qu’il écrit : faire en sorte que la reprise ne tue pas le désir, mais le rende plus exigeant. Plus efficace aussi : il s’agit certes d’écrire pour être soi, mais aussi pour être lu.


Hédi Kaddour est l'auteur de deux romans primés et salués par la critique, Waltenberg (Gallimard, 2005) et Savoir-vivre (Gallimard, 2010). Puis, il reçoit le Grand Prix du roman de l'Académie française ainsi que les prix Jean-Freustié et Valéry Larbaud pour son troisième roman, Les Prépondérants (Gallimard, 2015)Il est professeur de littérature et il anime des ateliers d'écriture de la NRF. Aussi bien romancier que poète, il est rédacteur en chef adjoint de la revue, Po&sie.

Cliquez ici pour réserver

... / ... Lire la suite



Rencontre avec Aude de Thuin

 

D'Odette Le Roux à Aude de Thuin :

Forcer le destin

 
Samedi 20 août à 15 h
 
Aude de Thuin
 

J'ai choisi le succès, l'échec m'a rattrapée

Qu'est-ce que réussir sa vie ? Qu'est-ce qu'échouer ?

De quoi la réussite est-elle le nom ? L'échec est-il celui qu'on craint ?

L'histoire d'un échec, une confession poignante de Aude de Thuin, et l'analyse lumineuse de Jeanne Siaud-Facchin sur notre course à la réussite et ses multiples leurres.

Réussir, échouer, repartir... C'est l'histoire de la vie. C'est l'histoire de Aude de Thuin, entrepreneuse de génie, visionnaire talentueuse. Une femme engagée, surdouée, qui fonce, qui ose, qui bouscule. Une femme qui réussit et pourtant... Au fait de sa gloire, assaillie par le doute et le syndrome de l'imposteur, ses exigences de perfection l'épuisent, ses peurs l'éloignent d'elle-même et des autres. Sa réussite offre un miroir trompeur... puis l'échec tant redouté survient.

L'échec est une blessure immense. Savoir le vivre et en comprendre le sens un défi inouï, pour se réinventer, reprendre le jeu de la vie. Ce livre en est le témoignage bouleversant, intime, touchant.
 
 
Aude de Thuin est entrepreneuse, créatrice de concepts depuis trente-cinq ans. Elle a créé de nombreuses sociétés et forums de renommée internationale, dont le Women's forum for the Economy and Society, L'Art du jardin, Osons la France, Osons la banlieue... Elle est particulièrement engagée dans la place des femmes dans la société et est l'auteur de Femmes, si vous osiez.

Cliquez ici pour réserver

Cliquez ici pour retrouver toute la programmation

... / ... Lire la suite


 
   
 

Bilan FIL 2016

Guy Gestin, Président du Festival Interceltique de Lorient (FIL), et Lisardo Lombardia, Directeur Général, ont annoncé en conférence de presse, un bilan positif pour cette édition 2016, avec la deuxième meilleure billetterie de l’histoire du Festival !
700 000 festivaliers sont restés fidèles une fois encore, à celui qui est considéré comme l’un des plus  importants rassemblements des cultures celtiques et l’un des plus grand festivals d’Europe.
De très beaux résultats qui peuvent se traduire en quelques chiffres : 700 000 festivaliers, 60 000 personnes dans les rues de Lorient  lors de la Grande Parade des Nations Celtes  (et 10 000 au Stade du Moustoir pour l’arrivée du défilé), 8 concerts à guichets fermés, 8 000 personnes pour le concert de clôture de The Corrs, + de 50 000 badges vendus , 1 400 000 téléspectateurs qui ont suivi  la retransmission de la Grande Parade sur France 3.
 
 
 

8 spectacles complets

8 Spectacles ont affiché complets pour cette 46ème édition : La Cotriade, la Soirée d’ouverture de l’Australie, Joan Baez, Alan Stivell, Dan Ar Braz, les 70 ans de Sonerion, Cécile Corbel et la Grande soirée de la harpe celtique.
 
 
 

De belles rencontres

Cette année, il y a eu de belles rencontres et retrouvailles entre artistes : celle des  deux " guitares heros ", Tommy Emmanuel et Dan Ar Braz. Après 38 ans, Joan Baez et Alan Stivell ont à nouveau joué ensemble pour les festivaliers lorientais. La magie du Festival se poursuit dans les rencontres, le partage de valeurs et le rassemblement des peuples celtes.

... / ... Lire la suite


Rencontre avec Mona Ozouf

 
 
Le sentiment national
peut - il encore exister ?
 
Dimanche 14 août à 15 h
 
Mona Ozouf

« Quelles ont été, quelles sont encore les menaces qui, dans les sociétés démocratiques pèsent sur l'existence d'un sentiment national au point de faire croire, sinon à sa disparition, du moins à son altération ?
Et avons-nous, malgré tout, des raisons de croire à la résistance de ce sentiment, voire à sa revitalisation ?
Questions difficiles, mais qui concernent chacun de nous. »

 

Mona Ozouf est chercheuse, philosophe de formation, historienne spécialiste de la Révolution française. Elle a écrit de nombreux livres sur ce sujet comme Varenne, la mort de la royauté, ou Une autre République : 1791 l'occasion et le destin d'une initiative. L'an dernier, elle a publié De Révolution en République. Les Chemins de la France, dans la collection Quarto de Gallimard. Elle écrit aussi sur les femmes, sur les rapports de la littérature et de la démocratie, et sur l'école de la République.


Avec Composition française, retour sur une enfance bretonne, Mona Ozouf a reçut le Prix de la Revue des deux mondes ainsi que le Prix Montaigne de Bordeaux. Le prestigieux Prix de la Bibliothèque Nationale de France lui a été remis par Aurélie Filippetti, Ministre de la Culture, pour l'ensemble de son oeuvre d'historienne et d'écrivain.

Elle a, par ailleurs, toujours montré un immense engagement envers ces hommes et ces femmes qui ont participé à l'Histoire nationale. L'an passé, elle a dirigé le comité de sélection et s'est personnellement battue pour que quatre grands résistants et penseurs entrent au Panthéon : Pierre Brossolette, Jean Zay, Germaine Tillon et Geneviève de Gaulle. La même année, elle est promue au rang de Commandeur de la Légion d'Honneur par le Président de la République.

Cliquez ici pour réserver

Cliquez ici pour retrouver toute la programmation

... / ... Lire la suite


Ecole des filles samedi 13 aout - par PARIS BRETON le 13/08/2016 @ 08:23

Rencontre avec Jean Rouaud

 
 
Tout paradis n'est pas perdu
 
Samedi 13 août à 15 h
 
Jean Rouaud
 

Chroniques de 2015 à la lumière de 1905

« Quand le ton a monté sur la question du voile et du menu de substitution, il m'a suffi de me retourner pour revoir dans mon enfance ce geste des femmes se couvrant la tête d'un fichu avant de sortir. Nous étions en Loire-Inférieure et la loi de 1905 était suffisamment accommodante pour accorder un jour férié aux fêtes religieuses et servir du poisson le vendredi dans les cantines, et pas seulement celles des écoles libres. Loi de séparation des Églises et de l'État, mais en réalité de l'Eglise catholique et de l'État, les autres faisant de la figuration, et l'Islam n'existant pas puisque les musulmans d'Algérie n'avaient pas le statut de citoyen. De même, il a fallu la tragédie de Charlie pour nous rappeler qu'on avait longtemps débattu avant d'autoriser la représentation des figures sacrées. Ce qui n'allait pas de soi tant le monothéisme se méfiait de l'idolâtrie en souvenir du veau d'or. Les conciliaires réunis à Nicée tranchèrent en faveur de la représentation. C'était en 843. Notre monde envahi d'images vient de là. Ce qui n'en fait pas un modèle universel. »

 

Né à Campbon, Jean Rouaud obtient le prix Goncourt pour son premier roman, Les Champs d'honneur (Editions de Minuit, 1990). Il est l'auteur, chez Grasset, d'Un peu la guerre (2014), Etre un écrivain (2015), et Misère du roman (2015) et dernièrement de Tout paradis n'est pas perdu (2016).

Cliquez ici pour réserver

Cliquez ici pour retrouver toute la programmation

logo Ecole des filles

25  rue du Pouly
29690 Huelgoat

+33 (0)2 98 99 75 41
contact@ecoledesfilles.org

logo été des 13 dimanches

logo Région Bretagne

logo Copie Privée

logo Sofia

logo Association les amis de l'Ecole des filles

logo Fondation Crédit Agricole du Finistère

logo Salaün

logo Savéol

... / ... Lire la suite



Concert unique à l'église de la Madeleine, vendredi 26 août à 16 heures

Dans le cadre des célébrations organisées pour les 20 ans de la Fondation du patrimoine, la délégation Bretagne soutient l’organisation d'un concert à l'église de la Madeleine à Paris. L'oeuvre Requiem de Gabriel Fauré sera mise à l'honneur en version chœurs et orgue par la Maîtrise de Sainte-Anne d'Auray et le Trinity Hall Chapel Choir de Cambridge.

Ces deux chœurs uniront leurs voix à l'occasion d'un concert exceptionnel qui aura lieu au sein de l'église de la Madeleine, vendredi 26 août à 16 heures. Cet événement, auquel nous vous invitons, permettra de mettre en lumière l'échange musical et culturel entre deux chœurs de jeunes, et célébrera nos 20 ans ainsi que nos actions de conservation et de valorisation du patrimoine français.

Venez découvrir le talent de ces jeunes que nous encourageons et souhaitons voir s'affirmer en aidant, avec la Fondation "Louis Cadic Musique et arts sacrés en Bretagne", à la restauration des bâtiments de l'Académie de Musique et d'Art sacrés et de la basilique de Saint-Anne-d'Auray.

 

 

... / ... Lire la suite


À partir de ce vendredi soir et jusqu'à dimanche, l'enclos paroissial et le calvaire de Guimiliau seront illuminés et colorisés. 

Depuis 2010, l'association des Sept calvaires monumentaux bretons organise ainsi ce spectacle afin « de promouvoir et de valoriser le patrimoine architectural ». L'an passé, les sept enclos avaient été tour à tour illuminés. Cette fois, seul l'édifice de Guimiliau le sera par deux spécialistes du son et lumière : l'entreprise bretonne Spectaculaires et les Allumés d'images.

Des animations sont également programmées durant ces trois jours : ce vendredi, à 19 h 30, inauguration ; à 20 h 30, à l'église, concert de la chanteuse Clarisse Lavanant.
Samedi, à 20 h 30, sur la place, variétés internationales et chants de marins.
Dimanche à 20 h 30, Louis Abgrall et Yves Berthou joueront de différents instruments bretons et celtes accompagnés du groupe folklorique Krog Mad.

Toutes ces animations sont gratuites, avec restauration sur place. L'illumination du calvaire dure jusqu'à 0 h 30, avec une visite commentée vers 23 h 15.


© Le Télégrammehttp://www.letelegramme.fr/bretagne/guimiliau-le-calvaire-illumine-et-colorise-durant-trois-soirs-05-08-2016-11171316.php#MGweEQ7lLodKQlso.99

... / ... Lire la suite


 
 
 

À l'occasion de leur venue à l'École des filles, écrivain, peintres et commissaire d'exposition confrontent leur point de vue sur les rapports entre tradition et peinture contemporaine, en Corée et en Asie.

Partant de la vie et de l'oeuvre de Chusa, un des plus grands maîtres de la calligraphie coréenne au XIX° siècle, Christine Jordis, les artistes Bang Hai Ja et Matthieu Dorval et le conservateur du musée Cernuschi, Mael Bellec, cheminent dans les traces d'un sage, entre Orient et Occident.

Un aller-retour entre calligraphie et abstraction, littérature et peinture, encre et couleur, péninsules coréenne et bretonne.

 
Séoul - Huelgoat - Pékin
un voyage des formes
 

Samedi 6 août à 15 h

 
Bang Hai Ja, Mael Bellec, Matthieu Dorval
et Christine Jordis
 

Artiste historique de la première génération de peintres abstraits coréens, Bang Hai Ja n'a jamais oublié l'influence fondamentale sur son propre travail de Chusa et de sa calligraphie.
Installée en France depuis 1961, elle entretient en permanence un pont entre Orient et Occident, à partir de papiers coréens, d'ocres de Provence, de techniques anciennes et modernes.

Elle nous fait entendre sa voix et son regard de peintre, primée de nombreuses fois à travers le monde et présente dans les musées internationaux comme l'a montré, cette année, l'exposition « Séoul - Paris - Séoul » du Musée Cernuschi.

Mais, c'est aussi une parole poétique de celle qui a eu l'occasion de s'initier à une profonde spiritualité des monastères bouddhistes jusqu'aux chapelles occidentales, au plus près de l'art de l'icône et du vitrail.


Maël Bellec, conservateur au Musée Cernuschi, spécialisé en art extrême-oriental et commissaire de l'exposition « Séoul - Paris - Séoul » reviendra sur les nombreux liens qu'entretient l'art contemporain coréen avec son contenu traditionnel.

Il montrera comment la modernité tapageuse de Séoul et des grandes industries coréennes tout autant que la vogue de l'art coréen contemporain, notamment lorsqu'il s'agit de l'art des nouveaux médias, font souvent oublier les bases traditionnelles sur lesquelles s'appuient de très nombreux artistes de la péninsule, comme Bang Hai Ja ou Won Sou Yeol. Pourtant, la compréhension de leur travail, au-delà de sa simple appréciation esthétique, gagne souvent en richesse lorsque son ancrage dans l'histoire coréenne ancienne est ramené au jour.

 

Artiste incandescent, coloriste redoutablement doué, Matthieu Dorval n'a jamais laissé personne indifférent. Son style inégalable, entre expressionnisme abstrait et peinture chinoise, ses bleus et sa lumière accompagnent un Monde en pleine mutation, à l'assaut d'un nouveau siècle.
Au-delà des époques, au-delà des continents, entre Orient et Occident, ses oeuvres résonnent dans un inconscient collectif et continuent d'enchanter notre quotidien.

De retour de Chine, évoluant dans les pas de Marco Polo grâce au projet international « Ailleurs est ici » , il nous offre un aller-retour entre des esthétiques diverses, de continuités en ruptures, de traditions en modernités.

 

Née en Algérie, Christine Jordis a étudié à la Sorbonne et à Harvard. Elle a été responsable de la littérature au British Council et a dirigé pendant vingt ans la littérature de langue anglaise aux éditions Gallimard. Collaboratrice du Monde des livres, elle est membre du Prix Femina et, depuis 2013, fait partie du comité de lecture de Grasset.
Des éditions du Seuil (Gens de la Tamise et d'autres rivages) aux éditions Gallimard (Une vie pour l'impossible), elle est l'auteur d'une quinzaine de livres primés.

Son dernier ouvrage, « Paysage d'hiver. Voyage en compagnie d'un sage », retrace la vie de Chusa,  le calligraphe le plus important de l'histoire de la Corée. Il fut aussi ministre du roi, inspecteur royal secret, directeur de la grande université confucéenne, jusqu'à ce jour de 1840 où il est envoyé en exil sur l'île de Jeju.

 

Cliquez ici pour réserver

25  rue du Pouly
29690 Huelgoat

+33 (0)2 98 99 75 41
contact@ecoledesfilles.org

... / ... Lire la suite


 
 
 
De Vauban à Surcouf
  histoire des mers 
 

Dimanche 31 juillet à 15 h

 
Dominique Le Brun
 
 

Des forteresses exceptionnelles de Sébastien Le Prestre, marquis de Vauban, qui, au devant des océans, ont protégé  la France moderne, au personnage historique et mythique, Surcouf, qui inspira Saint Malo, la Bretagne mais aussi tout une France révolutionnaire en lutte contre l'Angleterre.

Dominique Le Brun revient sur  l'histoire des mers, de rêves en réalités.

 

Ayant signé une large centaine d'ouvrages en 30 ans d'écriture, Dominique Le Brun, journaliste indépendant, écrivain et spécialiste de l'histoire du XVIIIe siècle. Il publie essentiellement des albums illustrés sur des thèmes pour l'essentiel en rapport avec l'univers maritime.


Il a aussi dirigé des ouvrages collectifs comme des encyclopédies et des anthologies dans des collections consacrées à la littérature populaire. Dernièrement, il a publié Vauban, l'inventeur de la France Moderne, Pirates histoires vraies et Surcouf.

... / ... Lire la suite


 
ADHERER
Liste de diffusion

Inscrivez vous à la liste de diffusion des sympathisants et recevez régulièrement les nouvelles de PARIS BRETON.
CLIQUEZ ICI

Contactez nous
Envoyez nous un message
 en cliquant ici
Serveur culturel breton

cours de danses
cours de breton
associations...


Agenda Fest-Noz
MUSIQUE - ALBUMS

La sélection Paris Breton

Scoops_Rockarolan_cover_recto_web_2.jpgBeatBouet_Trio_cover_album_Coop_Bzh_web.jpegPlantec_Kontact_cover.jpg


 

Préférences
pour admin. uniquement

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 26 membres


Connectés :

( personne )
LOGEMENTS

Deux structures pour
les jeunes Bretons


Service Social Breton
28, rue du Cotentin 75015 Paris

 
Association Résidences Ille et Vilaine
21 rue Richemont 75013 Paris
11 rue Haxo 75020 Paris.
Partenaires

    logo bretagne.jpg   http://www.mairie15.paris.fr/mairie15/document?id=15568&id_attribute=52          LogoLoicRaison.jpgBreizh_Cola_logo_web.jpg        Armor-Lux_logo.jpeg   logo_Produit_en_Bretagne.jpg       larnicol.jpg    Logo Lancelot grand format.jpg                Brets_logo_new.jpg malo.jpg              Logo_CMB_CMJN-1.jpg               LogoWarenghem.jpg         letelegramme_logo.png     logoouestfrance.gif       fondation-bretagne.png            

 
Partenaires techniques Fête de la Bretagne
JGcom_logo_2_ME.jpg              Koroll_logo_15_ans.jpg            Make_up_logo_web.jpg
 
W3C CSS Adaptation Skins Papinou © 2007 - Modification par rvknobzh - Licence Creative Commons
^ Haut ^